En direct du Grand Conseil - Rapport du député Philippe Messerli

Lors de la ses­sion d’automne du Grand Conseil, les dépu­tés du PEV ont traité un large éven­tail de sujets sous la direc­tion pru­dente de leur pré­sident de groupe par­le­men­taire Mar­kus Wen­ger.

Bar­bara Streit s’est enga­gée avec suc­cès pour une aug­men­ta­tion des contri­bu­tions aux Archives sur l’histoire du mou­ve­ment des femmes en Suisse (Fon­da­tion Gos­teli). Ainsi, la péren­nité de cette impor­tante ins­ti­tu­tion de recherche devrait être assu­rée.

Concer­nant le rap­port sur le pay­sage hos­pi­ta­lier ber­nois, Tom Ger­ber, rap­por­teur de la Com­mis­sion de ges­tion, a appelé à un ren­for­ce­ment de la mise en réseau et de la coopé­ra­tion entre les pres­ta­taires du sec­teur de la santé. Mar­gret von Ber­gen est par­ve­nue, par le biais d’une motion, à ce que les coûts sup­plé­men­taires des ser­vices de soins pour les per­sonnes atteintes de démence grave soient com­pen­sés de manière adéquate dans les soins hos­pi­ta­liers pour les per­sonnes âgées.

Chris­tine Grogg et Mela­nie Beut­ler se sont enga­gées en faveur d’une exten­sion de la poli­tique fami­liale can­to­nale lors du débat sur le rap­port épo­nyme. Tou­te­fois, la majo­rité du Grand Conseil a rejeté, pour des rai­sons finan­cières, des mesures plus ambi­tieuses visant à ren­for­cer les res­sources éco­no­miques et péda­go­giques des familles.

Face au vieillis­se­ment crois­sant de la société, Phi­lippe Mes­serli s’est pro­noncé pour que les jeunes puissent exer­cer le droit de vote au niveau com­mu­nal et can­to­nal dès l’âge de 16 ans.

Tabea Bossard-Jenni a obtenu gain de cause avec sa motion sur la prio­ri­sa­tion des sub­ven­tions pour réus­sir la tran­si­tion éner­gé­tique. Les nou­velles construc­tions sur des ter­rains non bâtis devraient être sub­ven­tion­nées à un taux infé­rieur à celui de la réno­va­tion des bâti­ments exis­tants.

Les efforts de Hans­pe­ter Stei­ner en faveur d’une mobi­lité res­pec­tueuse du cli­mat ont éga­le­ment été cou­ron­nés de suc­cès. Son pos­tu­lat pour la créa­tion d’un nombre suf­fi­sant de bornes de charge pour les véhi­cules élec­triques a été accepté par le Grand Conseil, tout comme sa demande d’examiner com­ment les piles à com­bus­tible fonc­tion­nant à l’hydrogène pour­raient contri­buer à la décar­bo­ni­sa­tion des trans­ports publics.

En 2011, une réforme a ren­forcé l’autonomie et l’indépendance du pou­voir judi­ciaire. Hans Kip­fer a sou­tenu le projet de reflé­ter cette réor­ga­ni­sa­tion, entrée en vigueur il y a dix ans, au niveau consti­tu­tion­nel éga­le­ment.

Phi­lippe Mes­serli, député au Grand Conseil